Mathieu Cassotti du laboratoire LaPsyDé à la Sorbonne vient d’être nommé professeur suite au passage de son HDR fin 2015.

Mathieu est maître de conférences en psychologie du développement à l’institut de psychologie de l’Université Paris Descartes depuis 2011 et membre junior de l’Institut Universitaire de France depuis 2014. Il a obtenu un Master de psychologie cognitive à l’Université Paris Descartes en 2006 et réalisé une thèse au LaPsyDÉ sous la direction de Sylvain Moutier en 2010. Il a ensuite effectué un post-doctorat de deux ans au Centre de Gestion Scientifique de l’École des Mines de Paris sous la direction d’Armand Hatchuel. Il a co-dirigé les thèses de Marianne Habib (2012), Ania Aïte (2013) et Anaïs Osmont (2015) sur le rôle des émotions et du contexte social dans la prise de décision. Tout en poursuivant ces thématiques de recherche dans le cadre de la thèse de Lison Bouhours, il s’intéresse également à la génération d’idées créatives. Il dirige actuellement un projet ANR sur ce sujet (Idéfixe) et encadre la thèse d’Anaëlle Camarda sur le rôle de l’inhibition cognitive et de l’inhibition sociale dans le développement de la créativité.